8h45 - Nos premiers participants arrivent. Autour de viennoiseries et boissons, ils/elles nous confient leur surprise agréable sur le lieu. En effet, nous aimons travailler avec la Maison du Limousin qui bénéficie de salles de réunion en plein centre de Paris. Et, en cette période d'avant-Noël, le rez de chaussée ressemble à un marché de Noël : des porcelaines, des sacs, des livres sur le pays du Limousin, des pâtés, des confitures dans un décor féerique...c'est bien tentant !

9h - Tout le monde est là, nous pouvons démarrer cet atelier qui débute après la présentation du Cabinet Humanime, par leur perception des managers en entreprise aujourd'hui sur le mode métaphorique , en voici quelques unes : "un grand danseur qui voudrait faire le grand écart sans échauffement", "un TGV lancé à grande vitesse", "des managers au-delà de la falaise qui n'ont pas encore réalisé qu'ils étaient au-dessus du vide...", "un équilibriste", "L'arpenteur du château de Kafka"...!

10h30 - Après des échanges sur les attentes, questions des uns et des autres, et un éclaircissement sur ce qu'est le Codéveloppement et quelles en sont les modalités, nous proposons d'expérimenter un séance pendant 1h30 avec une participante volontaire qui est arrivée avec un questionnement professionnel lié à sa fonction de Manager d'équipe RH à nous soumettre...Laurence prend alors son rôle de facilitateur de la séance et Annie se glisse dans le groupe comme participante. Le facilitateur a un rôle déterminant pour la réussite du CODEV : créer de la confiance dans le groupe (surtout quand ses membres se rencontrent pour la première fois !) par son attitude bienveillante et de la rigueur, réguler les temps de parole et s'assurer que chacun a sa place dans le groupe, encourager le groupe à approfondir les propos de leur "cliente", repérer la forme au-delà du fond, aider le groupe à sortir des tentatives spontanées d'apport de solutions à la place de la "cliente"...Cette séance est riche de questions et de feedback, qui mettent la "cliente" en sérieuse réflexion : elle cerne de plus en plus quel est le "vrai sujet" pour elle, elle se sent nourrie et perçoit très vite les bénéfices d'être "cliente" de ses pairs.

12h - Nous procédons ensuite au bouclage de cette séance de CODEV, en faisant le tour des apprentissages de chacun : "je retiens à quel point, l'écoute VRAIE est importante, et combien il est important de sortir de son contexte, de son monde", "le CODEV renforce l'intérêt et les bénéfices de sortir de son cadre", "il est difficile de ne pas proposer une solution, c'est une vraie discipline qui conduit à une vraie progression, on peut dépasser l'intolérance, cela nous force à résister au débat, au bon mot, on recueille des avis qui élargissent notre point de vue", "une force tirée de l’approfondissement et de la rigueur de la méthodologie, de la bienveillance et du soutien qui fait que ce n'était plus votre problème mais le nôtre", le résultat est impressionnant au regard du temps que l'on ne prend jamais, là en 1h 30 on a plus fait qu’une une séance de travail où personne ne s'écoute".........puis le dernier mot est pour la "cliente" de la séance : "j'ai eu une impression de confort tout du long, alors que j'aurais pu craindre d'être mise en difficulté mais ça n'a pas du tout été le cas.." Elle a pu ainsi mieux poser sa demande, hiérarchiser ses priorités et y voir plus clair au regard de la problématique abordée".

Puis, il est temps d'échanger sur l'après : Quid de la mise en place dans l'entreprise, des conditions de succès, des points de vigilance et liens des participants avec leur contexte personnel d'entreprise ? En voici quelques éléments : "le CODEV est un moyen "d'éveil" de jeunes managers en complément d'une formation managériale sur les fondamentaux", "c'est un moyen de les amener à prendre du recul très tôt, à savoir gagner du temps à en perdre, à résister au -y a qu'à, faut qu'on-"...C'est un moyen pour les managers séniors de continuer à apprendre après avoir épuisé toutes les formations de management suivis tout au long de leur carrière !

Avant de nous quitter, deux participants coup sur coup, nous demandent si nous organiserions un autre Atelier-Découverte sur le CODEV pour des membres de leur équipe...mais c'est qu'on y prend goût au CODEV quand on l'a expérimenté !

13h, Nous voilà pleines d'énergie, comme à chaque fois, les Ateliers de CODEV, nous laissent, comme les participants, dans cet état dynamisant et optimiste quant à la richesse des partages et échanges entre nous. Il suffit de choses "simples" : un cadre sécurisé, une méthode structurée, de l'écoute sans jugement et de la bienveillance pour permettre à des managers de s'exprimer avec authenticité et se ressourcer au contact de leurs pairs. Notre expérience le confirme, c'est une des pistes avérée de prévention des risques psychosociaux dans l'entreprise et je dirai même plus.... ; une source de mieux être au travail.